Découvrir la MGP

La métropole du Grand Paris a vu le jour le 1er janvier 2016. Elle a été créée par la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (loi MAPTAM) et renforcée par la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la république (NOTRe). 
La MGP regroupe Paris, les 123 communes des trois départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne et 7 communes des départements limitrophes de l’Essonne et du Val d’Oise, soit près de 7,5 millions d’habitants.

Plus d'infos surhttp://www.metropolegrandparis.fr/

"La Métropole, c'est vous !"

Devenez membre du Conseil de Développement de la Métropole du Grand Paris

L’assemblée du Conseil de développement (Codev) de la Métropole du Grand Paris, composé d’un collège de personnalités qualifiées et d’un collège d’habitants, se renouvelle. Pour le collège des habitants, un appel à candidatures est organisé jusqu’au 14 mai 2021 à l’échelle des 131 communes métropolitaines.

Le Codev est une instance de démocratie participative qui est consultée sur l'élaboration du projet de territoire, sur les documents de planification résultant de ce projet, ainsi que sur la conception et l'évaluation des politiques locales de promotion du développement durable. Par ailleurs, il inscrit son travail dans une démarche prospective sur les enjeux métropolitains.
Tous les habitant(e)s peuvent candidater dès lors qu’ils sont majeurs et inscrits sur les listes électorales. Par ailleurs, ils doivent résider dans la Métropole du Grand Paris, ne pas détenir un mandat politique et ne pas avoir été déjà membre du Conseil de développement de la Métropole du Grand Paris.

Les candidatures s’effectuent en ligne sur www.metropolegrandparis.fr.
Celles jugées recevables seront tirées au sort sous contrôle d’un huissier de justice.

Subventions accordées à la Ville par la MGP en 2020

Travaux de rénovation, isolation et étanchéité d'une toiture à l'école maternelle des Grandes Fermes réalisés durant l'été 2020.
Objectif : diminuer les dépenses de chauffage et résoudre les problèmes d'infiltrations. Ces travaux limitent la déperdition thermique et protègent le bâtiment.
Coût de l'opération : 25 015 € HT.
Montant de la subvention : 10 006 €, soit 40% de l'opération.