Démocratie locale

Vaucresson mérite une démocratie constructive

L’article L. 2141-1 du code général des collectivités territoriales pose le principe de la démocratie locale et « le droit pour les habitants de la commune à être informés des affaires de celles-ci et à être consultés sur les décisions qui les concernent ».

L’exercice de la démocratie au cœur des actions municipales

La démocratie locale, l’innovation et le développement durable, constituent les valeurs qui structurent les actions de notre mandat, avec l’objectif de servir Vaucresson et ses habitants. Lors du mandat précédent, l’expérience d’ateliers participatifs a permis aux habitants volontaires de s’impliquer et d’apporter des améliorations substantielles aux projets concernés. La ville souhaite poursuivre et accélérer cette démarche de dialogue régulier et consensuel avec les citoyens.

L’intérêt général de la ville implique l’écoute et le respect

Pour répondre à l’intérêt général de la ville, il est indispensable de prendre en considération l’expression et la compréhension des besoins et des contraintes des uns et des autres. Les habitants volontaires et intéressés par les projets peuvent ainsi apporter leur connaissance de la vie au quotidien des quartiers et leur expérience dans l’usage des services à la population.

Tout habitant de Vaucresson peut se porter volontaire
. Vous avez des connaissances sur le sujet, de la curiosité, un esprit d’ouverture, vous avez des capacités d’écoute, de tolérance et de respect, vous appréciez le travail collectif, alors participez à la vie démocratique de la ville !

Un référentiel commun

La charte de la démocratie locale précise les rôles et les missions de chacun et établit par écrit les engagements que prendront ensemble les membres actifs des différentes instances afin d’en améliorer les pratiques. Elle explicite les moyens et les outils à mettre en place pour faire vivre la démocratie locale et la démarche d’évaluation.
En donnant la possibilité à chacun de s’impliquer dans la vie de sa commune, la ville place les Vaucressonnais au cœur des actions.

Un élu dédié à l'animation des quartiers

Au-delà des intérêts individuels et des associations, l’animation des quartiers est indispensable. Le rôle de l’élu, en charge de cette délégation, est de proposer une animation concertée et coordonnée de tous les quartiers, permettant d’avoir une représentation équilibrée au sein de la Ville. Pour ce faire la ville a été découpée en secteurs qui disposent chacun d’un comité de quartier. Chacun de ces secteurs est représenté par des habitants issus des associations et des copropriétés existantes, des habitants volontaires bénévoles ayant répondu à l’appel publié par la ville via les médias.

Les outils de la démocratie locale

On distingue 4 leviers pour exercer la démocratie sur un territoire : l’information, la consultation, la concertation et la co-construction.

Les outils mis en œuvre sont choisis en fonction des caractéristiques de chaque projet.
Outre les réunions publiques et les consultations classiques, des comités participatifs sont mis en place pour les grands projets, mais aussi sur des thèmes spécifiques comme par exemple la politique éducative de la Ville.

Le 1er Comité Education a eu lieu le 2 octobre 2020 suivi d’un deuxième le 5 novembre en visio-conférence, afin de respecter le protocole sanitaire. Onze membres, dont 4 citoyens volontaires, 3 élus et 4 représentants des services concernés, constituent ce comité. L’objectif est de faire des propositions pour la politique éducative de la ville sur un horizon de 4 ans.
D’autres comités sont ou seront créés pour le projet médiathèque, les espaces loisirs/sport/compétition, l’aménagement du centre-ville, le cinéma. Chaque comité est approuvé en conseil municipal et un appel à volontaires est lancé via les médias numériques (newsletter, site internet et page Facebook de la ville). Dans un cadre plus précis, des ateliers participatifs dédiés pourront compléter ce dispositif.

La ville étudie également la possibilité d’allouer un budget à un projet initié par des citoyens sélectionnés dans le cadre d’un appel à projets dans un domaine culturel, environnemental, de mixité sociale, de santé publique, de sécurité, etc…

Ce qu’il faut retenir

1. L’exercice de la démocratie locale distingue 3 modes d’engagements : Participatif – Contributif – Représentatif.
2. La charte de la démocratie locale précise les rôles, les missions, les engagements et les outils.
3. Quatre leviers sont possibles pour l’appliquer : INFORMER – CONSULTER – CONCERTER – CO-CONSTRUIRE.
4. L’adhésion à la charte de tous les acteurs, associations et citoyens bénévoles est indispensable, y compris pour les membres des différents comités.
5. Tous les acteurs œuvrent dans l’intérêt général de la ville dans un esprit de participation constructive, de collaboration et de sincérité.
6. Les moyens de communication de la ville ainsi que les réunions publiques constituent les premiers outils. L’animation de la vie des quartiers en est un complément essentiel.
7. Les comités et ateliers participatifs peuvent concerner un quartier, un projet ou un thème de la politique territoriale. Ils sont animés par un élu accompagné par des services de la Ville. Ils accueillent des citoyens volontaires ayant répondu à l’appel de la ville, ou sollicités pour leur expertise.
8. La ville peut aussi allouer un budget participatif, dédié à un projet initié par des citoyens.
9. Le processus de démocratie locale est durable et sera évalué, amélioré chaque année.
10. La responsabilité de la décision finale appartient à la ville.