Les travaux en centre-ville 2016

L’année 2016 est consacrée à trois grands chantiers de voirie : les travaux de la place Jean Salmon-Legagneur menés par la Ville et la rénovation de la place Charles de Gaulle et du boulevard de la République engagée par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

La place Jean-Salmon-Legagneur : place de village piétonne

La place Jean-Salmon-Legagneur constitue le point fort du projet de revalorisation du cœur de ville. Les travaux vont débuter en mars/avril pour aménager et embellir cette place qui accueillera également le marché. Le projet a vocation à créer une place de village paysagée à dominante piétonne, en ménageant les flux de véhicules. Le nouvel aménagement va créer un nouvel espace en lien avec le square de la Montgolfière, en soulignant la perspective vers le coteau.

Projet d'aménagement

De mars à juillet : création de larges emmarchements entre la place et le square de La Montgolfière, avec un cheminement pour fauteuils roulants et une rampe poussettes sur la gauche.
La nouvelle configuration offrira une perspective et une ouverture sur la place et la Montgolfière. Un local de stockage pour les forains est créé à la droite des emmarchements.

De juillet à décembre : aménagement de la place. Un calepinage de dalles de pierre habillera la surface de la place. Quelques arbres viendront l’agrémenter et créer une homogénéité avec le square déjà planté. En raison de la présence importante de réseaux souterrains place du marché, les plantations en pleine terre seront limitées. Des jardinières sont prévues pour renforcer le caractère paysager du centre-ville. L’aménagement permettra de recevoir à l’identique les emplacements forains du marché.

La place Charles de Gaulle dite place de la gare : une place de ville

La place accueille 9 lignes de bus dont 5 terminus. Les flux croisés de piétons, véhicules et bus sont accidentogènes. Bien qu'il s'agisse d'une gare routière, la Ville a souhaité s’orienter vers la création d’une place de ville avec un caractère paysager : création d’un parvis, d’une place centrale, réorganisation, sécurisation et mise aux normes d’accessibilité des circulations piétonnes et des bus, aménagements divers paysagers.
Ce nouvel aménagement a été conçu par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine en complète coordination avec la Ville. Le fonctionnement des 9 lignes de bus a été validé avec les transporteurs Transdev et Phébus.

Projet place Charles de Gaulle

Les travaux, financés à 70% par le STIF, démarrent en août pour 8 mois. Ils prévoient :
• 1 aménagement totalement accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR),
• 1 cheminement piéton sécurisé,
• le dégagement de l’accès au souterrain sous le boulevard,
• l’agrandissement du parvis, la création d’une place de ville sur laquelle le kiosque à pizza sera installé,
• le déplacement des toilettes publiques,
• la création de 4 quais de bus,
• 12 places de stationnement (stationnement minute privilégié) dont 5 places Autolib’ et 1 place PMR, 2 places de taxi
• des racks à vélos à proximité immédiate de l’entrée de la gare,
• le maintien du stationnement des deux roues motorisées sur la plateforme existante
• des plantations d’arbres et de massifs.

Boulevard de la République : un axe rénové et sécurisé

Ces travaux se dérouleront parallèlement à ceux de la place de la gare, à partir d’août 2016 pour s’achever en mars 2017.
Le Conseil départemental, maître d’ouvrage, a conçu le projet en concertation avec la Ville et en réalise les travaux. L’objectif du réaménagement est de rénover et sécuriser cet axe très dégradé et de favoriser les circulations douces.
La largeur de la chaussée du boulevard sera réduite pour contribuer à limiter la vitesse des véhicules. Les trottoirs sont agrandis pour accueillir, sur un axe partagé, piétons, cyclistes et stationnement. La présence importante de réseaux souterrains interdit la plantation en pleine terre : des arbres en bacs seront installés.

Pendant les travaux, le trafic continue
Le boulevard de la République reste ouvert à la circulation, la place de la gare accessible aux bus. Le parking du centre reste opérationnel.
L'avenue Jean-Salmon-Legagneur reste également ouverte. Seules des déviations ou fermetures ponctuelles de voies pourront être autorisées durant les travaux. 

Stationnement

Comme lors de tous travaux, l’offre de stationnement en centre-ville va nécessairement être impactée. Il appartient à tous les acteurs du centre-ville de modifier leurs habitudes de stationnement et permettre ainsi à leur clientèle de garer leur véhicule. 

Pour réduire l’impact des travaux, ceux-ci se concentrent sur 2016. La Ville a pris le parti de réaliser concomitamment ces trois chantiers afin de réduire l’impact des travaux sur une trop longue période.
Les 3 projets ont été présentés aux associations du Coteau, du Centre-ville et des commerçants.


Réception des offres le 3 juillet 2015

Conformément au planning, les offres des 5 candidats ont été reçues pour le 3 juillet 2015 et étudiées pendant l’été par l’Assistant à Maîtrise d’ Ouvrage (AMO) qui accompagne la Ville sur ce dossier.

Pour mémoire, ces offres présentées par les équipes candidates, composées d’un opérateur immobilier, d’un bailleur social, d’un architecte et d’un investisseur commercial devaient répondre au cahier des charges suivant :
un programme immobilier basé sur une constructibilité possible d’environ 5 200 m2 de plancher
des rez-de-chaussée prioritairement occupés par des commerces ou services d’intérêt général, type cabinet médical
une part de logements sociaux d’environ 50%
un parking offrant un stationnement public de 85 places minimum
des exigences en termes de respect de l’environnement et de construction durable : performance énergétique des bâtiments, gestion de l’eau, des déchets, …
une prise en compte de considérations architecturales et paysagères : apporter un renouveau au centre-ville de Vaucresson, parvenir à une continuité urbaine, soigner les perspectives et les circulations et s’intégrer dans le paysage.

L’analyse des offres

Des compléments d’information et/ou des auditions ont été demandés afin de mieux appréhender la qualité des projets. La Ville accompagnée par l’AMO, dans le cadre de la commission « Equipement/Aménagement », procède à l’analyse des offres sur la base des critères et pondérations suivants :
le projet architectural, le projet environnemental et le projet technique : 40%
la proposition financière d’acquisition du terrain, des prix de vente des logements et des commerces, les conditions suspensives et les modalités d’actualisation des prix : 35%
l’organisation du stationnement public, le prix de vente des places de stationnement public à la ville, les modalités d’actualisation des prix : 15%
la qualité du programme au regard du cahier des charges : 10%, et maintient son objectif de sélection définitive du projet au 4ème trimestre 2015.

Réception des 34 candidats potentiels en mars 2015

34 groupements ont répondu à la consultation. Parmi ces 34, 5 groupements ont été sélectionnés et ont été destinataires d'un cahier des charges du projet Coeur de ville.

Lancement d’une consultation pour le "Cœur de ville " en février 2015



La Ville de Vaucresson a la volonté de longue date de revaloriser et de dynamiser son cœur de ville, autour de la place Jean Salmon-Legagneur.

Cette opération s’intègre dans un projet d’ensemble d’amélioration et d’embellissement du centre-ville de la gare à l’église.




Ci-contre, la place Jean-Salmon-Legagneur, en mai 2013


Vente de droits à construire en vue de la réalisation d’un programme immobilier

La Ville de Vaucresson lance un appel à candidatures pour la vente de droits à construire en vue de
la réalisation d’un ensemble immobilier situé en centre-ville, autour de la place Jean Salmon-Legagneur.
Date limite de réception des offres : 6 mars 2015 à 12h.

La consultation est ouverte aux équipes composées d’un opérateur immobilier, d’un architecte, d’un bailleur social
et d’un investisseur « commerces ». 
La présente vente de droits à construire a pour objectif la réalisation d’un ensemble immobilier comprenant 
environ 5 200 m2 de surface de plancher : commerces en rez-de-chaussée, logements, dont environ 50% de logements sociaux, et parking souterrain, dont 85 places au moins seront publiques.

Détails de l’appel à candidatures sur demande.
Contact : Juridique 01 71 02 80 30.

Relance d’un projet "Cœur de ville" opérationnel

Le bureau de PosteLe projet initial
Un projet d’aménagement du cœur de ville a été élaboré entre 2011 et 2013.
Suite au retrait du promoteur, il a été relancé en 2014 en maintenant les objectifs précédemment identifiés :
• répondre aux besoins économiques et sociaux : habitat mixte, pérennisation de l’offre de stationnement, amélioration des équipements publics avec le déplacement de la Poste, dynamisation de l’activité commerciale
• donner du caractère et de la convivialité à notre cœur de ville avec notamment l’aménagement d’une place de village paysagée, animée, dynamique et adaptée au marché forain
• créer une continuité urbaine entre la gare, le boulevard et les équipements existants.
 

Le nouveau contexte économique et réglementaire
Depuis août 2014, la Ville est accompagnée par un Assistant à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) pour apprécier la pertinence des objectifs de programmation identifiés par la Ville et analyser les données chiffrées, pour déterminer un programme opérationnel dans le nouveau contexte économique (marché immobilier) et réglementaire (loi ALLUR,...).
 
Cette mission d’AMO a été confiée à un groupement composé du cabinet CQF Conseil et d’un conseiller indépendant en aménagement, Monsieur Philippe Bassetti, avec pour objectifs complémentaires de :
• équilibrer financièrement l’opération, la vente du foncier couvrant les investissements du projet
• améliorer l’offre de logements sociaux pour répondre aux nouveaux objectifs triennaux, fixés par le Préfet, de production de 158 logements sur 3 ans
• déterminer la capacité maximale du parking public dans la limite de l’équilibre économique de l’opération
• maintenir l’activité du marché alimentaire pendant les phases de travaux. 
 
Synthèse de l’analyse
Il ressort de cette étude que le projet, pour être viable, doit comporter :
• l’augmentation de la surface construite avec un étage supplémentaire côté place Jean-Salmon-Legagneur et boulevard de la République, soit environ 5 100 m² au total de surface de plancher
• 50% de logements conventionnés
• un parking souterrain sur 2 ou 3 niveaux comprenant des places de stationnement privées pour les logements et un minimum de 85 places publiques.

Consultation

Square de La MontgolfièreCette analyse a  été présentée à l’ensemble des élus le 19 novembre 2014, puis à un comité constitué de représentants de 8 associations de quartier* le 26 novembre 2014.
Le Conseil municipal du 11 décembre a autorisé l’organisation d’une consultation en vue de vendre les parcelles à un groupement constitué d’un promoteur immobilier, d’un architecte, d’un bailleur social et d’un consultant commerces pour réaliser ce programme immobilier en cœur de ville.
La consultation sera lancée début 2015. Dans l’année, de nouvelles réunions de concertation sont prévues à l’issue de la consultation pour analyser les offres.
 
*Amaze, ASA Théry, ASL Parc de Vaucresson, association du Bois de la Marche, association du Centre-Ville, association du Coteau, association du Parc Thérèse, résidence de Beauvillier.

Etudes menées au préalable

Entre 2005 et 2010, le cabinet Madelin a conduit une étude sur la revalorisation et la restructuration globale du centre-ville de Vaucresson, sur un périmètre compris entre la place de la gare et la place de l’église. Des études complémentaires ont été menées sur le stationnement (faisabilité d’un parking souterrain, diagnostic du stationnement en centre-ville), sur le commerce (étude Pivadis) et sur la qualité et l’état des sols et sous-sols. 

Des rénovations étape par étape

La revalorisation  du centre-ville a été mise en œuvre étape par étape depuis 2009 :
2009 : restructuration du square de la Croix Blanche autour de la bibliothèque, du parking et du cinéma Le Normandy avec ses 2 salles et son restaurant
2010 : réaménagement de la place de l’église.
août 2011 : vente des terrains situés au Nord du square de La Montgolfière en vue de la réalisation d’un éco-quartier. Livraison des logements prévue pour avril 2015 
2012 : réfection de la Grande Rue
2014 : acquisition par EPF (Etablissement Public Foncier des Hauts-de-Seine) de la partie Est de l’ilot du centre-ville (garage Renault) 
En 2016 : réaménagement prévu de la place de la gare (place Charles de Gaulle) et du boulevard de la République (RD 907).