Traitement des déchets

Syndicat Mixte des Hauts-de-Seine pour l'Elimination des Ordures Ménagères (SYELOM)

http://www.syelom.fr

Depuis 1982, le SYELOM organise le traitement des déchets ménagers et assimilés du département des Hauts-de-Seine. Il est composé de 30 communes dont 17 sont désormais regroupées en 5 intercommunalités.
 
Le SYELOM a la responsabilité territoriale :
 
  du traitement de tous les déchets ménagers et assimilés ;
  de la valorisation matière de ces déchets par recyclage et réemploi ;
  et de la prévention et de la réduction à la source de la production des déchets.
  à ce jour, le SYELOM exerce en direct la gestion de l'exploitation du réseau départemental des déchèteries. Il est également compétent pour gérer tous les emballages issus de l'apport volontaire. Le SYELOM a transféré au SYCTOM de l'agglomération parisienne, le soin de valoriser les déchets ménagers résiduels et de trier les emballages ménagers issus des collectes sélectives en porte-à-porte.

Les missions du SYELOM s'exercent à 3 degrés d’intervention complémentaires :

 
  l’habitant
La principale mission du SYELOM est d’organiser un service de dépôt d’encombrants pour les alto-séquanais. Ce service, gratuit, repose sur un réseau déchèteries fixes ou mobiles.
  les collectivités
Le SYELOM représente les intérêts des communes et des intercommunalités membres au comité syndical du SYCTOM. Il coordonne pour le compte des communes et intercommunalité membres : les marchés publics de prestations d’enlèvement en apport volontaire, l’organisation de filières spécialisées (DEEE, DDM, DASRI, textile…), les partenariats avec les éco-organismes et acteurs de l’économie solidaire.
  les partenaires institutionnels
En exerçant sa responsabilité territoriale d’établissement organisateur du traitement des déchets dans les Hauts-de-Seine, le SYELOM contribue aux objectifs de la stratégie nationale de développement durable du Grenelle de l’Environnement.
 
Historique
1982
Création du Syndicat des Hauts-de-Seine pour l’élimination des ordures ménagères (SYELOM) : le SYELOM a pour objet l’étude de la faisabilité du traitement des déchets ménagers sur le département des Hauts-de-Seine.
1984

Création du Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de l'agglomération parisienne (SYCTOM) : le SYELOM transfère sa compétence au SYCTOM et devient le représentant des intérêts des collectivités des Hauts-de-Seine au sein du SYCTOM.
2003
Modification statutaire : le SYELOM, simple syndicat de communes, devient un syndicat mixte (SYELOM) après l'adhésion d'une première communauté d'agglomération.
2008
Le "partage" de la compétence "traitement" des déchets ménagers est officialisé entre le SYELOM et le SYCTOM : le SYELOM exploite un réseau départemental de déchèteries, gère les encombrants et tous les déchets des ménages issus de l'apport volontaire.
 

Syndicat Intercommunal de traitement des Ordures Ménagères (SYCTOM)

http://www.syctom-paris.fr/
 
Avec la décentralisation, en 1984, 60 communes se sont regroupées dans un syndicat intercommunal pour traiter ensemble les déchets de leurs habitants.
De cette union est né le plus important syndicat européen de traitement et de valorisation des déchets : le SYCTOM de l'agglomération parisienne, Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de l’agglomération parisienne. 
 
Le Syctom en 2011
 
Le SYCTOM de l'agglomération parisienne est devenu
le
Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers avec une volonté inchangée, celle d'un service public d'écologie urbaine à l'échelle de notre métropole. Voir les statuts...
 
Le Syctom regroupe 84 communes réparties sur 5 départements : Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Yvelines.
Les communes adhèrent au Syctom, soit directement, soit via des intercommunalités, soit par l'intermédiaire de syndicats primaires.
Le Syctom est un établissement public administratif relevant du code général des collectivités territoriales. Il est administré par un comité syndical.
 
Le Syctom c'est...
68 élus représentant les collectivités adhérentes qui décident des projets et travaux à engager,
118 agents publics administratifs et techniques en poste au Syctom,
801 employés dans ses centres exploités par des sociétés privées,
567 millions d’euros de budget annuel.

Syndicat Mixte d’Assainissement des Boucles de la Seine